jeudi 14 février 2008

La mécanique du coeur

Allé hop premier article musical! Généralement je ne ressent pas le besoin de contaminer tout le monde lorsqu'une musique me plait, mais puisque maintenant j'ai ce petit blog... Alors voila, aujourd'hui je fait la promotion du dernier album de Dionysos, La mécanique du cœur. C'est mon amoureux qui me l'a fait découvrir.

L'album dans son ensemble, raconte l'histoire d'un garçon qui est né "le jour le plus froid du monde" et à qui on a remplacé le "petit cœur gelé" par une horloge... Je ne vous raconte pas la suite, c'est un conte de fées à la Tim Burton, je vous laisse écouter.

video

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 13 février 2008

Nouvelle collection

C'est décidé j'entame une nouvelle collection!

Une collection de plans de ville!

Héhé

Quoi je suis parisienne après tout, j'adore la ville et généralement j'apprécie me balader dans les autres grandes villes. Cette semaine je travaille à Bordeaux, enfin juste à coté de Bordeaux: à Mérignac. Le "juste à coté" est une sympathique blague dès que l'on est piéton, ce qui est mon cas. Alors pour se déplacer jusqu'en centre ville, c'est toute une aventure!

Première nécessité : une connexion Internet!

Si si je vous assure; c'est vraiment indispensable. En effet les "locaux" se déplacent principalement en automobile et à moins de rencontrer de jeunes étudiants fauchés qui circulent en bus ou stop, personne ne sait vous renseigner sur le meilleur moyen d'atteindre Bordeaux centre.

Deuxième étape : Chercher "Bordeaux transport" sur google et "Bordeaux" sur le site de la ville et wikipédia... pour savoir où est le centre historique de la ville. Et oui, aucun intérêt de visiter les logements sociaux de Bordeaux...

Analyse des documents... Très simple! Il suffit tout d'abord de prendre un bus, puis le tram jusqu'au centre! En pratique, de l'hôtel, au centre de Bordeaux, il m'a fallu une heure. Et ce n'est pas tout, il fallait aussi prévoir le retour, car pour les 10km qui me séparent du centre de Bordeaux il faut compter 45€ de taxi... Je préfère ne pas rater le dernier bus! Avec toutes ces histoires, j'ai quand même pu passer une heure de ballade dans Bordeaux. Ça m'a bien plu, des petits immeubles anciens de 2 ou 3 étages, avec souvent plusieurs petits balcons, c'est tout mimi. De ma promenade j'ai pu conclure que je reviendrai bien visiter cette ville, de jour si possible, car pour la deuxième fois que j'y viens en 10ans, c'est la deuxième fois que j'y viens de nuit!

Au fait, pour ma collection, j'en suis à mon troisième plan : le Parisien, le Toulousain et le Bordelais! Pour le prochain, j'ai cru voir dans le planning du boulot que j'irai peut-être à Lyon...
Rendez-vous sur Hellocoton !

jeudi 7 février 2008

La petite marchande de prose

Avez-vous lu ce livre de Daniel Pennac dans lequel le héro, Benjamin Malaussène, exerce le métier de bouc émissaire?

Est-ce qu’on peut vraiment exercer un métier de bouc émissaire, dites-moi? Il m’a bien semblé en lisant le bouquin qu’il s’agissait d’une fiction, qui irait imaginer que des personnes exercent effectivement ce métier!! Bien-sûr, personne n’exerce « officiellement » ce métier, je vois mal quelqu’un rédiger un contrat avec la mention CDI, fonction Bouc Emissaire… Et bien j’ai tout l’impression que le métier de Consultant, que j’exerce, est un de ces métiers qui sous-entendent la fonction de bouc émissaire. Pourquoi? Tout simplement parce que je suis le contact direct du client. C’est tellement plus simple de m’engueuler moi, qui suis juste en face du client, plutôt que de contacter les responsables. Après tout, vis-à-vis du client, je suis le représentant de BipBipBip mon entreprise. Et je comprends très bien leur réaction!

Par exemple quand j’appelle Free pour la 10ème fois parce que cela fait 6 mois que j’attends mon Internet, j’engueule directement le pauvre mec au bout du fil.

Mais dans mon cas, à chaque fois que je me suis fait coincer en sandwich par les clients, ça a toujours été dû à un problème de communication… Mais pourquoi personne ne m’avait prévenu! Franchement j’aurai des scrupules à envoyer mes collègues au casse pipe sans les prévenir, « attention chien méchant »! C’est vrai quoi, on pourrai me prévenir quand j’ai affaire à des clients dans une situation un peu tendue, stressante, et qu'il faudrait éventuellement les rassurer. Moi je veux bien faire le PSY, je préfère ça au bouc émissaire.

Alors si vous travaillez dans le support, le consulting, ou tout genre de métier qui vous oblige à subir les inquiétudes des clients, je compatis grandement et je vous souhaite beaucoup beaucoup de courage!

Au passage je vous conseille vivement La petite marchande de prose de Daniel Pennac, j’ai adoré!

Rendez-vous sur Hellocoton !

mercredi 6 février 2008

Battlestar Galactica

Waw, sympa ce titre! On voit tout de suite qu'il n'est pas de moi... Battlestar Galactica c'est un film de science fiction, qui s'est transformée en série TV. Moi je subit la série télé tous les soir de cette semaine.
Je subit surtout dans le sens ou mon amoureux lance le film à 23h30...

Mais c'est une série très sympa, une histoire de science fiction dans un futur lointain, tout comme j'aime bien, une guerre entre des robots : les Cylons, et les humains. Sauf que pour une fois, ce sont les humains qui ont perdu la guerre. Ils sont en fuite, les Cylons sont sans pitié et maintenant ils arrivent à avoir une forme humaine.
Des robots qui prennent forme humaine c'est du déjà vu n'est-ce pas, ça me rappelle Planète Hurlante... Et comme par hazard, ces robots sont souvent des femmes ayant un certain pouvoir de persuasion sur le sexe opposé, et la ça me rappelle ce film bidon qu'est Starship Troopers 2 (le 1 est mieux).

Ah ouf, l'épisode vient de finir!! Minuit et quart, dodo!

Et la, mon amoureux me demande si on peut regarder un autre épisode... Franchement je suis tentée de dire oui, mais je dit "Ah non non non, dodo la!"
Suspense, va-t-il lancer l'épisode suivant?
Et non!! Ah j'ai un minimum d'influence sur lui!!

Je vous dit bonne nuit alors!
Rendez-vous sur Hellocoton !